Back


19/03/2021
Mila lance une étude clinique à échelle internationale sur les bénéfices du rythme pour les enfants atteints des troubles spécifiques des apprentissages et du langage

Soutenue par Kurma Partners, BNP Paribas Développement et Bpifrance via son fonds Patient Autonome, la jeune entreprise va valider cliniquement sa solution pour améliorer le quotidien des patients et le suivi thérapeutique des professionnels de santé


Paris, le 17 mars 2021 - Mila, solution de rééducation musicale pour les enfants atteints de troubles de langage annonce le financement d'un essai clinique international soutenue par un investissement de Kurma Partners, BNP Paribas Développement et Bpifrance via son fonds Patient Autonome. Cette étude vise à valider cliniquement la solution de Mila pour qu’elle puisse accompagner au mieux le quotidien des patients et améliorer le suivi thérapeutique. Une enveloppe globale de 4 millions d'euros permettra d'évaluer l'effet de Mila, un entraînement multimodal musical et rythmique sous forme de jeu vidéo, sur les capacités de lecture des enfants ayant des troubles spécifiques des apprentissages et du langage. L'étude réunira plus de 160 patients en France et sera répliquée à l'international.

Un premier projet qui a mobilisé plus de 5 500 familles et 1 000 professionnels de santé
Mila est une société issue de l'École Polytechnique en 2018 et créée par François Vonthron et Antoine Yuen qui développe des solutions thérapeutiques digitales aux interactions entre la musique et les développements cognitifs des enfants. Pour les porteurs de projet, l'objectif est de contribuer aux recherches cliniques dans le domaine grâce à l'apport des techniques en data sciences tout en apportant des outils numériques concrets et motivants pour les enfants ayant des troubles spécifiques d'apprentissage et du langage (TSAL) qui touchent entre 5% et 17% des enfants scolarisés*. L’accès aux soins chez ces enfants est encore trop limité : les listes d'attente en orthophonie pour un enfant TSAL peuvent atteindre jusqu'à 18 mois**. Dans ce contexte, il est nécessaire d'innover en matière de soins pour venir en complément de l'orthophonie qui reste le pilier de la prise en charge d'un enfant avec TSAL.

Pour répondre à ces problématiques une première application, Mila-Learn, a ainsi vu le jour dans le cadre d'une collaboration avec l'équipe du Pr. Cohen*** et, le Pr. Michel Habib**** . Disponible sur smartphone et tablette, l'application a été conçue pour être utilisée de manière autonome par des enfants entre 7 et 14 ans, guidés au travers d’exercices personnalisés, basés sur le principe de l’identification et la reproduction de séquences rythmiques et phonèmes chantés. Elle vise ainsi à entraîner indirectement les capacités de lecture, de phonologie, d'attention auditive et de contrôle inhibiteur touchées chez les enfants TSAL. Le projet est scientifique et collaboratif avec l'ensemble des parties : plus de 5500 familles, 1000 professionnels de santé et des associations de patients tels que la FFDys (Fédération Française des DYS) ont ainsi contribué à l'évaluation et à l'amélioration de la solution.

Une étude grande échelle pour la validation clinique de l’application
Mila annonce ce jour le financement de 4 millions d’euros d'une étude pivot au travers d'un investissement de Kurma Partners, BNP Paribas Développement et Bpifrance via son fonds Patient Autonome avec comme objectif : évaluer l'effet de Mila, un entraînement multimodal musical et rythmique sous forme de jeu vidéo, sur les capacités de lecture, de phonologie, d'attention auditive et de contrôle inhibiteur des enfants ayant des troubles spécifiques des apprentissages et du langage. L'étude réunira plus de 160 patients en France et sera répliquée à l'international.

Ce lancement prochain constitue une étape importante pour le projet qui a reçu de multiples distinctions au cours des dernières années tel que le Prix Gérondeau-Safran de l'École Polytechnique et le Concours Innovation DeepTech Numérique i-Nov opéré par Bpifrance. Mila a su en outre mobiliser l'intérêt de maisons de disques internationales tels que Warner Music Group, Sony Music et Concord qui apportent leur soutien via le programme Techstars Music basé à Los Angeles. Ces soutiens artistiques ont permis de concevoir une expérience riche pour l'enfant, le valorisant dans sa capacité à apprendre et se servant de la pratique musicale comme un véritable vecteur de motivation.

Au travers de ce financement, l'équipe de Mila se renforcera d'expertises techniques, scientifiques et pédagogiques supplémentaires pour mener à bien la validation clinique de l'application.

En outre, une plateforme web interface entre les familles, éducateurs spécialisés et professionnels de santé, est également en développement. Sa vocation est de porter un projet d'éducation thérapeutique pour les enfants avec troubles spécifiques des apprentissages.


* Habib, Michel, and Kimberly Giraud. "Dyslexia." Handbook of clinical neurology 111 (2013): 229-235.
** Agence Régionale de Santé Normandie ; Rapport de diagnostic territorialisé de l'offre en faveur des enfants et adolescents avec des troubles spécifiques du langage et des apprentissages ; 2017
*** Chef de service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, CHU Pitié-Salpêtrière, en lien avec l’Institut des Systèmes Intelligents et de Robotique à Sorbonne Université et membre du Directoire du Département universitaire d'enseignement et de formation en orthophonie Sorbonne Université.
**** Neurologue au CHU La Timone à Marseille, chercheur associé au CNRS et membre du comité scientifique de la FFDys


Download the pdf file





X

X